SOMMAIRE
  • Le Chief Data Officer en 7 questions
  • Les chiffres clés du management de transition
Le Chief Data Officer en 7 questions
Auteur : Fabrice Deblock, Directeur Communication et Evénementiel, Keley Consulting

Qui est le Chief Data Officer, cet expert des données de l’entreprise ? Comment se différencie-t-il de l’autre CDO de l’entreprise, le Chief Digital Officer ? Quels sont ses chantiers, son périmètre, son profil type, sa rémunération ? Quelles sont les entreprises susceptibles de l’embaucher ? Gros plan sur cette fonction émergente avec le témoignage de trois Chief Data Officers et d’un professionnel du recrutement.

(…) En charge prioritairement des données clients, c’est donc le Chief Data Officer qui met en place les projets de DMP, de big et de smart data. En fonction du périmètre qu’on lui assigne, son intitulé de poste varie. S’il englobe tous les enjeux data de l’entreprise, il est « Chief Data Officer », sinon, sur des périmètres plus pointus, il est Directeur expérience client, Directeur data sciences ou bien encore Directeur data management (les intitulés de postes peuvent être déclinés à l’infini).

« Ma mission principale est la gouvernance des données, depuis leur collecte jusqu’à leur transformation, pour toutes les filiales du groupe. Mon périmètre couvre nos trois principaux métiers : éditeur, régie publicitaire, marchand », note Samuel Profumo, Chief Data Officer du groupe Figaro. (…)

 

 

Les chiffres clés du management de transition
Le 9 mars 2016, la FNMT (Fédération Nationale du Management de Transition) publie les résultats de son Baromètre Officiel 2016, issus de l’étude menée par la FNMT (Fédération Nationale du Management de Transition) auprès de 1200 entreprises.
La FNMT est membre de Syntec.Extraits
CHEZ LES UTILISATEURS
* 97% des dirigeants recommanderaient le Management de TransitionPour quelles raisons ?
* 70% comme une solution pour la transformation de l’entreprise
* 58% comme une solution appropriée dans la conduite du changement (30%) et à la gestion de
projet (28%)
* 51% voient le Management de Transition comme une solution concrète dans une situation d’urgence