L’économie du travail (News76)

L’économie du travail … par Jean-Gabriel Giraud, News76 

Depuis quelques années, un faisceau de « signaux faibles » a parcouru l’échine de la société (regroupant économie, social, sociétal, environnemental…) et cristallise toutes les attentions. En premier lieu, marqueur de notre monde occidental, on évoquera la QVT, la quête de sens, le sens du travail, les grandes familles de « bullshit job », … qui ont pour corollaire une évaporation de talents, une détérioration de la santé (cf. Anact), une appétence pour de nouveaux métiers, la désertion des métropoles.

En second lieu, ce mis en avant par le confinement, l’organisation du travail (le télétravail), la mobilité (le temps du trajet domicile-travail), les relations au travail (openspace), son temps libre,… avec pour corollaire la productivité, la santé, la relation aux autres, le médium de com’, des attentes de changement de la part des collaborateurs… un contexte qui crispe le management et le MEDEF, mais qui semble être pris à sa juste valeur par les DRH !

Deux mondes se télescopent… celui des collaborateurs et des intrapreneurs opposé à celui des managers. Peur du changement, obsolescence du modèle économique, absence d’alternative, doute d’un bien- fondé, excès de prudence, incapacité de hauteur de vue et de vision, systèmes de pensée différentes du travail, méthodes de management imprégnées de principes moraux protestants ou catholiques… Pourtant, en 2017, 42 % des managers ont connu une réorganisation.

Le pépin du paradigme est dans la pomme !

 

Fermer le menu