Revue de presse du 15 juillet 2018

SOMMAIRE

Entreprendre

– Ce que transformation digitale veut vraiment dire
– 7 pistes pour que la blockchain ne reste pas qu’un truc de geeks

Management

– Faites des différences de chacun une force collective
– La génération Z, plus fidèle à l’équipe qu’à l’entreprise

 


Entreprendre

Les entreprises doivent ainsi se méfier d’une transformation digitale restreinte à la seule numérisation de l’offre, en lui préférant une transformation globale. La différence est importante et se fourvoyer dans la formulation de la problématique leur fera manquer le défi du digital et risquer d’être « disrupté ». Il ne faut pas non plus confondre la finalité et les moyens. La transformation digitale ne se réduit pas à développer une application mobile, à produire du contenu sur les réseaux sociaux et à embaucher un chief digital officer (CDO). Pour mener à bien une transformation globale, il est souhaitable de travailler sur trois axes en parallèle.

mots-clés / verbatim : transformation digitale, innovation, digital, disruption, consom’acteur, expérience client, relation client, process interne, valeurs, collaborateurs, transformation culturelle

 

 

Dans un rapport publié le 21 juin, France Stratégie fait le point sur les enjeux de la blockchain et liste une série de recommandations pour favoriser et encadrer les projets autour de cette nouvelle technologie.

Parce que la blockchain n’en est encore qu’à ses prémices, l’institution préconise d’abord de multiplier les travaux de recherche « en misant sur l’interdisciplinarité » (…) « R&D et formations doivent aller de pair« , martèle France Stratégie. En effet, la France a un retard considérable sur les grandes universités américaines, qui ont toutes lancé des cursus dédiés à la blockchain. France Stratégie suggère de contribuer au financement des projets dans ce domaine, pour motiver les talents à se pencher sur la question. (…)

Si la blockchain devrait bousculer de nombreux secteurs, de la finance à la cybersécurité en passant par la santé ou les télécommunications, il serait plus judicieux de se concentrer – au moins dans un premier temps – sur des secteurs stratégiques dans lesquels l’excellence de la France serait reconnue. Le rapport cite notamment l’agroalimentaire, qui pourrait tester la blockchain dans les chaînes d’approvisionnement. C’est dans ces secteurs-clés que les projets pourraient bénéficier de conditions particulièrement favorables, à l’image des sandboxes britanniques, cités en exemple.

mots-clés / verbatim : blockchain, innovation, R&D, formation, cryptomonnaies, ICO, monnaie numérique, sandboxes, infrastructure logicielle

 


Management

Ne serait-il pas agréable que le monde ne soit constitué que de gens qui nous ressemblent, qui nous aiment et qui pensent exactement comme nous ? Et bien non. Nous gaspillerions des truismes emblématiques comme «les opposés s’attirent», mais ce serait aussi terriblement ennuyeux.
Toute personne occupant un poste de direction devrait avoir pour objectif d’être un instrument d’unité, et non de division. Pourtant, la réalité actuelle est, dans la majorité des cas, la preuve que notre « esprit d’équipe » est en difficulté.

Trouvez des moyens d’accorder une attention particulière à ceux qui en ont besoin, détourner l’attention de ceux dont la négativité ne doit pas être encouragée, et récompensez l’esprit d’équipe afin que cela devienne une ambition partagée.

mots-clés / verbatim : esprit d’équipe, diversité, différences, équipe, soutien, accompagnement, bienveillance

Une des thématiques clés du bouleversement entraîné par la génération Z (née après 1995) est son rapport à la fidélité, ses membres étant qualifiés de « zappeurs » dans le monde du travail. Selon une étude réalisée par Ipsos fin 2017 pour la plateforme Revolution@Work, 64% des jeunes français assurent qu’exercer plusieurs activités professionnelles en même temps sera la norme dans 10 ans (lire aussi la chronique : « En 2033, je ne travaille plus… je transfère »). Un chiffre qui atteint 70% au Royaume-Uni. Autre donnée marquante : un jeune français sur deux refuse de s’engager à long terme, privilégiant le statut d’intérimaire ou de « free-lance », qui offre plus de souplesse et de flexibilité. Le CDI n’est plus une fin en soi pour les jeunes talents.

mots-clés / verbatim : équipe, génération Z, partage, CDI, management, vie personnelle, vie professionnelle, programmes de fidélisation, fidélité à l’entreprise

Fermer le menu