E-presse (février 2022) : quelques piges !

Pour ce mois de février, nous vous proposons une sélection d’articles sur les thèmes suivants : Emploi & ressources, RSE & Sociétal, Marketing, RH-Management .

 

EMPLOI ET RESSOURCES

  • L’immense vague de départs dans les entreprises américaines bouleverse le marché du travail  (lemonde.fr)

Recherche d’un poste mieux payé ou d’un meilleur équilibre avec leur vie personnelle… Plus de 38 millions de personnes ont quitté leur travail en 2021 aux Etats-Unis, dont 40 % qui n’avaient pas trouvé un autre emploi quand ils ont franchi le pas. Il y avait le climat en entreprise, qui ne plaisait plus à cette responsable de la communication et des événements. « Mon travail n’était plus cohérent avec mes objectifs, j’avais besoin de me recréer un espace. J’étais en burn-out, écrasée de travail, sous-estimée, sous-payée », explique-t-elle. L’un des déclencheurs fut de découvrir qu’un de ses collègues gagnait « presque 20 000 dollars [environ 17 600 euros] de plus que moi par an » « un homme blanc », précise la jeune femme…

Il s’agit de réfléchir à l’organisation physique du travail (espaces de travail, salles de pause, de réunion, de coworking) mais aussi à celle des temps de travail (flexibilité des horaires, télétravail). Ces nouveaux modes d’organisation ne peuvent pas être considérés sans prendre en compte leur impact sur la qualité de vie au travail. (…) On a vu monter rapidement l’attente de flexibilité des employeurs sur l’aménagement du temps de travail. En France, plus de 4000 accords de télétravail ont d’ailleurs été signés ces deux dernières années. Ces changements dans l’organisation du temps de travail apportent du positif à la qualité de vie au travail. On sait que la flexibilité dans les horaires, plutôt que le travail « pointé » diminue le niveau d’anxiété et de stress.

  • Pôle emploi : forte baisse du chômage en janvier (lesechos)

Le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a baissé de plus de 100.000 sur le premier mois de l’année. Il est repassé sous la barre des 3 millions en France métropolitaine, pour la première fois depuis juillet 2012.

  • Arrêtez de faire bosser les candidats gratuitement ! (Linkedin, Youtube) Il ne se passe pas un jour sans qu’on me remonte des abus…
  • Rendre un travail gratuit en process de recrutement : quels sont nos droits ? (welcometothejungle)

Rappelez-vous que le but est d’être productif. Une page par exemple démontre votre capacité rédactionnelle et à synthétiser. En plus, vous ne perdrez pas trop de temps et serez donc moins déçu si jamais votre candidature n’aboutit pas.

D’un point de vue contractuel, en l’absence de rédaction de contrat à titre gratuit, le candidat reste propriétaire de sa production. Ce qu’on appelle dans le jargon juridique “l’intention libérale” ne sera pas caractérisé. En cas de contentieux, ce sera à la personne qui fait valoir la gratuité de l’échange, ici à l’employeur, d’en apporter la preuve.
En l’absence de cadre contractuel, cela sera cependant très compliqué de prouver que c’est votre travail qui a été reproduit par l’employeur qui ne vous a pas embauché, ou encore que ce dernier se soit inspiré d’une de vos idées. En effet, seule la forme sous laquelle les idées sont exprimées peut faire l’objet d’une protection en droit de la propriété intellectuelle.

  • Bien définir son besoin de recrutement (rhinfo)

Votre recrutement traîne en longueur ? Les candidats que vous poussez en tant que recruteur sont tous rejetés et évincés les uns après les autres par le « hiring manager » ? Ou les candidats que vous rencontrez en entretien sont systématiquement à côté de la plaque et vous avez juste l’impression que le recruteur vous fait perdre votre temps ?  Ne cherchez plus, la faute en incombe probablement à la définition de votre besoin incomplète voire déficiente.
Une mauvaise définition du besoin est, en effet, la principale cause d’échec des recrutements.

  • Remboursement des séances psy : le gouvernement lance son dispositif, baptisé « MonPsy »  (psychologie.com)

Malgré la fronde des psychologues, le gouvernement a lancé fin février le dispositif organisant le remboursement de séances d’accompagnement psychologique par des professionnels conventionnés. Baptisé Mon Psy, il sera disponible dès avril 2022 pour les patients souhaitant intégrer le parcours de soin pris en charge par l’Assurance maladie.

 

 

 

DROIT DU TRAVAIL

  • En entreprise, les discriminations persistent pour les femmes seniors (lemonde.fr)

Les femmes en fin de carrière se prennent en pleine figure l’effet « boule de neige » des inégalités, qui débutent dès le début de leur parcours professionnel. Selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC), l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes cadres s’élève à 4 %, à profil équivalent, en début de carrière, pour atteindre 12 % chez les cadres de 55 ans et plus.

  • « Les stéréotypes et le plafond de verre sont encore puissants » : le long chemin vers la parité dans les directions des entreprises (lemonde.fr)

Le 27 janvier 2011, la loi a instauré un quota de 40 % de femmes dans les conseils d’administration des grands groupes. Dix ans plus tard, la France est le meilleur élève européen. Mais il reste beaucoup à faire…

 

RSE ET SOCIÉTAL

  • La légende du colibri (lesecoloshumanistes) : Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. » (Pierre Rahbi)

  •  La liste des entreprises de l’ESS (ess-france)

L’article 6 de la loi ESS du 31 juillet 2014 confie aux CRESS  » la publication et la tenue à jour de la liste des entreprises de l’ESS « . Les modalités de cette mission ont été précisées par le décret du 22 décembre 2015, notamment les informations à publier.

 

 

RH & MANAGEMENT

  • La puissance du management vulnérable (rhinfo)

Se révéler dans sa vulnérabilité va à l’encontre de la vision « virile » du management qui valorise le rapport de force et assimile toute faiblesse à une forme d’incompétence. Il ne s’agit pas ici d’opposer le manager fort, assuré et charismatique au manager faible, hésitant et vulnérable, mais de soutenir l’idée qu’il peut être tout à la fois. On ne peut en effet réduire la vulnérabilité à certaines catégories de personnes

  • Malakoff Humanis réinvente son modèle de management sur fond d’hybride (forbes)

Pour Olivier Ruthardt, 90 % des postes de travail des plus de 10 000 collaborateurs sont télétravaillables et, selon lui, la « la crise de la Covid-19 est une opportunité pour faire évoluer les pratiques de management ». La crise de la Covid-19 a brisé le plafond de verre du tout présentiel. Le groupe Malakoff a ainsi créé des groupes de travail dont la mission a été de réfléchir et de définir les grands axes du nouveau management en lien avec la culture de l’entreprise. Cela s’est matérialisé par 5 axes thématiques qui constituent l’ossature du modèle de management en cours de construction.

Lire également Télétravail et présentiel, le travail hybride devient la norme

 

Sélection des articles, par Jean-Gabriel Giraud

Fermer le menu